Letter of a film project about Charles de Gaulle. Abel Gance.

Letter of a film project about Charles de Gaulle

Cannes: 1972.05.07. 6 p.

''Après plusieurs années de travail sur les deux plus grands sujets mémoriaux : Christophe Colomb et Voilà l'Homme (fresque moderne et biblique de mon oeuvre) [...] que je voulais réaliser avant de disparaître pour clore mon destin de cinéaste en apothéose - j'en terminais les découpages techniques dans la première quinzaine d'avril alors que venait s'y ajouter un projet inattendu - sur la demande écrite de Sa Majesté l'Impératrice Farah pour faire au cinéma l'Épopée de la Perse - depuis ses origines et dont elle désirait s'entretenir avec moi à Téhéran. [...] Dans la période si dramatique de l'histoire du monde que nous vivons en ce moment, je ne crois pas avoir reçu une prémonition chargée d'explosifs invisibles qui n'attendaient qu'un signal. Comment étais-je assez aveugle pour ne pas avoir compris dès votre proposition - qu'il n'y avait rien de plus important que cette rédaction d'une épopée du général de Gaulle - sans temporiser - ce n'est pas seulement utile : c'est indispensable. Il faut rallumer sans tarder la flamme autour de sa Grande Ombre, afin d'éclairer le chemin aux innombrables troupeaux hésitants - mal informés - égarés dans la confusion des idéologies proliférantes - à la recherche d'un berger »... Il termine cette très longue lettre par la citation du général de Gaulle : « Si l'oeuvre que j'ai pu, non pas accomplir, mais l'oeuvre que j'ai pu représenter - si elle aboutit à la tranquillité - à la prospérité et à la Paix : J'aurai gagné ma vie. » « A mon tour je pourrai dire moi aussi "j'aurai gagné ma vie si vous me permettez d'être le dramaturge de cette Alchimie du Cinéma qui permettra d'assurer la pérennité de son action à travers l'avenir. ''After several years of work on the two greatest memorial subjects: Christopher Columbus and Here is the Man (modern and biblical fresco of my work) [...] that I wanted to realize before disappearing to close my destiny as a filmmaker in apotheosis - I finished the technical cutouts in the first half of April when an unexpected project was added - at the written request of Her Majesty the Empress Farah to make the Epic of Persia in the cinema - from its origins and which she wanted to talk to me about in Tehran. [...] In the so dramatic period of In the history of the world we are living in right now, I don't believe I received a premonition loaded with invisible explosives just waiting for a signal. How was I blind enough not to have understood from your proposal - that there was nothing more important than this writing of an epic by General de Gaulle - without delaying - it is not only useful: c is essential. We must rekindle without delay the flame around his Great Shadow, in order to light the way to the countless hesitant flocks - ill-informed - lost in the confusion of proliferating ideologies - in search of a shepherd »... He ends this very long letter with the quote from General de Gaulle: "If the work that I have been able to accomplish, but the work that I have been able to represent - if it leads to tranquility - to prosperity and to peace : I will have earned my living. "" In my turn, I can also say "I will have earned my living if you allow me to be the playwright of this Alchemy of Cinema which will ensure the sustainability of its action throughout the future."

Price: €2,500.00

See all items in Autographs & Manuscripts, Film
See all items by